Horaire de travail

Présence au travail, pauses, repos hebdomadaire

Une travailleuse ou un travailleur est considéré comme au travail et doit être payé :

  • quand il est disponible sur les lieux de son emploi et qu’il attend qu’on lui donne du travail
  • pendant les pauses accordées par son employeur
  • durant un déplacement exigé par son employeur
  • durant toute période d’essai ou de formation exigée par son employeur

Pauses : Les pauses ne sont pas obligatoires, mais quand l’employeur en accorde, il doit les payer et les inclure dans le calcul des heures travaillées. Après 5 heures de travail consécutives, un travailleur a droit à une pause-repas de 30 minutes non payée.

Repos : Le travailleur a droit à un repos d’au moins 32 heures consécutives chaque semaine.

Semaine normale de travail

« La semaine normale de travail est fixée à 40 heures pour la majorité des travailleurs. Ainsi, une personne qui a travaillé 45 heures au cours d’une semaine aura fait 5 heures supplémentaires et celles-ci doivent donc lui être payées à taux et demi. »

Formation des travailleurs et travailleuses

Qui doit recevoir une formation ?

« Tout travailleur : nouvellement embauché, qui exécute une tâche pour la première fois, qui exécute une tâche à la suite d’une modification d’une méthode de travail ou de l’arrivée d’une nouvelle technologie, qui revient dans l’entreprise après une longue absence »

Droit de refus

Dans certaines circonstances, les travailleuses et travailleurs ont le droit de refuser de faire une tâche ou des heures supplémentaires. Si un travailleur croit qu’une tâche est dangereuse pour lui ou pour une autre personne, c'est son droit de refuser d'exécuter cette tâche. Une travailleuse ou un travailleur peut aussi refuser de faire des heures supplémentaires.

Travail des jeunes

« L’employeur ne peut pas demander à une personne mineure de faire un travail qui dépasse ses capacités ou qui risque de : compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique ou moral. Pour faire travailler un jeune de moins de 14 ans, l’employeur doit obtenir une autorisation écrite d’un de ses parents ou de son tuteur. Il doit conserver cette autorisation pendant 3 ans comme s’il s’agissait d’une mention au registre de son entreprise. » Aussi, un jeune ne peut pas travailler pendant les heures de classe. »

 

Linformatique

Copyright© Linformatique - 2023
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram