Salaire et paye

Pour en savoir plus, cliquez sur les titres!

La paye doit être remise aux travailleuses et aux travailleurs à une fréquence régulière d’un maximum de 16 jours. La fréquence régulière est d’un mois maximum dans le cas des cadres ou des travailleurs à contrat. Dans le cas d’une nouvelle embauche, l’employeur a 1 mois pour remettre au travailleur sa première paye.

Salaire minimum régulier et salaire au pourboire

Le taux du salaire minimum est actuellement de 14.25 $ l’heure. Ce taux est en vigueur depuis le 1er mai 2022.

Lorsque le taux du salaire minimum augmente, l’employeur n’est pas obligé d’ajuster le salaire du travailleur si le salaire qu’il reçoit est plus élevé que le taux minimum. Le travailleur doit recevoir au moins le salaire minimum même s’il a certains avantages comme une voiture ou un logement fourni par son employeur.

Le taux minimum du salaire au pourboire est actuellement de 11,40$ l’heure. Ce taux est en vigueur depuis le 1er mai 2022. Les travailleuses et les travailleurs au pourboire doivent recevoir de leur employeur un salaire égal ou supérieur au taux minimum en vigueur.

Le pourboire s’ajoute au salaire versé par l’employeur. Si l’employeur perçoit le pourboire, il doit le remettre entièrement au travailleur qui a donné le service au client.

Qui peut recevoir le taux du salaire au pourboire?
Est considéré comme travailleur au pourboire un membre du personnel qui reçoit habituellement des pourboires et qui travaille à temps plein ou à temps partiel dans :

  • un restaurant (sauf les établissements de restauration rapide
  • un commerce qui vend, livre ou sert des repas à consommer à l’extérieur
  • un bar ou un événement où l’on sert des boissons alcoolisées vendues sur place
  • un train ou un navire où l’on sert de la nourriture ou des boissons alcoolisées vendues sur place
  • un établissement qui offre de l’hébergement touristique, y compris un établissement de camping

 

Les travailleuses et travailleurs au pourboire peuvent participer à une convention de partage des pourboires.

https://www.cnesst.gouv.qc.ca/fr/conditions-travail/salaire-paye/salaire/convention-partage-pourboires

 

 

 

 

 

Les travailleuses et les travailleurs ont 8 congés fériés payés au Québec.

L’indemnité versée pour chaque jour férié est égale à 1/20 du salaire gagné au cours des 4 semaines complètes de paye précédant la semaine du congé.

 

 

 

Lorsque l’employeur exige que ses travailleurs portent un vêtement précis, comme un uniforme, il doit fournir gratuitement ce vêtement aux membres de son personnel payés au salaire minimum.

Pour le travailleur qui est payé plus que le salaire minimum, l’employeur peut lui demander de payer pour l’achat ou l’entretien du vêtement. Après avoir payé ces frais, son salaire doit être égal ou plus élevé que le salaire minimum. Il doit toujours recevoir au moins le salaire minimum, déduction faite des dépenses liées à son vêtement. L’employeur devra avoir son autorisation écrite pour faire cette déduction sur sa paye.

Dans le cas d’un vêtement qui identifie clairement à l’entreprise, comme une veste avec un logo, l’employeur doit le fournir gratuitement à tous ses travailleurs, peu importe leur salaire. Dès qu’un vêtement a le logo de l’entreprise, il doit être fourni gratuitement.

Il est interdit à un employeur d’obliger son personnel à acheter des vêtements ou des accessoires dont il fait le commerce, même s’il les offre à un meilleur prix.

Linformatique

Copyright© Linformatique - 2022
menu-circlecross-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram